FAQ

Découvrez les questions les plus fréquemment posées.
Si vous ne trouvez pas votre réponse, envoyez-moi un petit message et je rajouterai votre question dans ce FAQ.

 

 

Est-ce que les sérums s’utilisent toute l’année ?

C’est comme vous le souhaitez !

Vous pouvez les utiliser tout au long de l’année, ou par cure. Là aussi plusieurs solutions : 

• Une cure aux inter-saisons (printemps et automne) afin de stimuler la peau ou de répondre à un besoin ponctuel.

• Une cure de 3 semaines tous les 2 mois, notamment pour l’Elixir Botanique n°3 Jouvence afin de stimuler la peau et d’aider sa régénération. Vous pouvez utiliser les sérums sous votre soin de jour ou seuls

• Tout au long de l’année afin de stimuler votre épiderme et de lui apporter tout ce dont il a besoin

Fabriquez-vous vous-même les soins?

Hé oui, et j’y tiens !

Je formule moi-même mes soins et je les fabrique dans mon atelier à Aix en Provence.
Je choisis moi-même mes fournisseurs rigoureusement dans ma région sud et en Corse pour certaines huiles essentielles.

J’ai le contrôle sur toute la fabrication de A à Z.

Je ne veux pas utiliser d’huile essentielle, que me proposez-vous ?

J’ai bien sûr pensé à vous si vous ne souhaitez pas utiliser d’huile essentielle (grossesse, maladie ou autre …) et vous trouverez votre bonheur avec le sérum visage Elixir Botanique n°4 et avec l’huile démaquillante n°1.

De plus, l’élixir botanique n°4 vous donnera bonne mine !

Pas d’huile essentielle mais des huiles végétales 100% pures, vierges, pressées à froid et de grande qualité.
Le CO2 de romarin utilisé comme anti-oxydant et conservateur naturel n’est pas une huile essentielle.

Pourquoi avoir choisi d’utiliser des pierres précieuses dans les sérums visage ?

Tout simplement car dans ma pratique de naturopathe, j’ai souvent conseillé ces élixirs de cristaux pour apaiser et ré-équilibrer l’état émotionnel des personnes que j’accompagnais (un peu comme les fleurs de Bach).
J’ai pu constater des effets auxquels je ne m’attendais pas et notamment des résultats visibles sur la qualité et la réparation de la peau : des vergetures qui disparaissaient (si si, ça existe, je l’ai vu une fois avec une de mes clientes), une bien plus belle qualité de peau, un raffermissement de l’épiderme bien net, la peau qui se purifiait et se régulait, etc…

Intriguée, je me suis donc bien plus renseignée et formée à cette pratique de la lithothérapie et lorsque j’ai créé So Bohème Cosmétiques, c’était une évidence pour moi d’allier phytothérapie et lithothérapie.

Les pierres contiennent des minéraux, des oligo-éléments, des éléments essentiels au corps afin que les cellules soient au top pour une belle peau.

De plus, les élixirs de pierres précieuses et de cristaux ont un effet vibratoire indéniable qui permet de modifier l’énergie de l’épiderme, l’aidant à se renouveler au niveau cellulaire.

L’huile démaquillante est tellement agréable au niveau de son parfum, je n’en reviens pas qu’elle soit naturelle.

Et pourtant ! 

Vous ne trouverez sur mon site que des soins 100% naturels, j’en fais un point d’honneur !
L’huile essentielle de Néroli est de grande qualité et très subtile, ce qui en fait un soin d’exception.

Est-ce que la chaleur peut abîmer mon sérum ?

La chaleur n’est pas vraiment l’amie de vos cosmétiques en général et en effet, la qualité des huiles végétales peut être altérée par la chaleur.
L’été, conservez vos soins dans un endroit le plus frais possible (pas au frigo), à l’abri de la lumière.

Ils sont conservés dans un flacon teinté afin de les préserver au maximum.

Dans tous les cas, fiez-vous à l’odeur. Si votre huile a ranci, elle n’est plus utilisable.
Je vous rassure, pour en arriver là, il faudrait que votre sérum ou votre huile démaquillante aient été exposés durant une longue période.

Combien de temps se conservent vos produits ?

La conservation dépend de beaucoup de paramètres et notamment de la qualité des matières premières et des conservateurs utilisés.

J’utilise un conservateur 100% naturel et bio qu’est le romarin et celui-ci permet une conservation longue d’environ 14 mois, voire plus, cela varie en fonction des soins.

Je vous invite à regarder le chiffre inscrit sur le petit pot de votre flacon. Il s’agit du nombre de mois où la conservation est garantie après ouverture du flacon.

Si vous dépassez ce chiffre, pas de panique, votre produit est toujours bon.
Fiez-vous à votre odorat.
Si vous sentez une odeur de rance, ne l’utilisez plus, votre huile n’est plus utilisable.

Pourquoi utiliser du CO2 de romarin et d’argousier. Est-ce des huiles naturelles ?

Non seulement elles sont pures mais elles sont 100% naturelles.

Il existe plusieurs méthodes d’extraction pour extraire les principes actifs des plantes et l’extraction au CO2 supercritique en est une qui respecte la plante et la planète tout en permettant d’extraire plus d’éléments actifs que d’autres méthodes.

Elle ne s’utilise que pour certaines plantes, notamment celles qui produisent peu de principes actifs avec d’autres méthodes d’extraction.

Le CO2 (dioxyde de carbone) est propulsé à haute pression dans la plante, ce qui fait “exploser” les molécules aromatiques. Il n’y a plus qu’à les récupérer.

C’est un procédé vert, non polluant, respectueux et très coûteux.
Le rendement est bien meilleur et donne un produit de grande qualité avec, notamment pour le romarin et l’argousier que j’utilise, un pouvoir de conservation exceptionnel  en plus de leur effet anti-oxydant non négligeable pour la jeunesse de la peau.

Il y a comme des dépôts troubles dans mes sérums huileux, est-ce normal ?

Rassurez-vous, c’est la preuve que votre huile végétale vierge pressée à froid est bien vivante et de grande qualité !

En fait, il s’agit de téguments, de petits filaments issus de la macération de plantes comme la camomille, le calendula, la lavande, l’immortelle etc…

Suite à des mouvements ou à des changements de températures, et avec le temps, ces fibres se regroupent pour former un espèce de petit nuage avec des filaments, comme une cristallisation, c’est normal.

Des filtrations ont lieu chez le producteur et lors de la fabrication, j’effectue 2 autres filtrations mais il se peut qu’il s’en forme par la suite (surtout pour l’Elixir botanique n°1, le plus riche en macérations solaires).
Je vous rassure, il ne s’agit pas du tout de champignons.

Vous ne retrouverez pas ce phénomène dans les huiles végétales modifiées, transformées.
Mais ce n’est pas le cas pour les soins So Bohème Cosmétiques qui sont vivants et continuent d’évoluer avec vous.

Vous pouvez utiliser votre huile telle quelle ou simplement la re-filtrer de nouveau avec un filtre à thé ou à café par exemple.

L’huile démaquillante que je viens d’acheter n’a pas exactement la même couleur que la première fois, avez-vous changé la recette ?

Non, je n’ai pas changé la recette et c’est tout à fait normal.

En effet, la nature change évolue et au fur et à mesure des récoltes, des cultures, des saisons, les couleurs peuvent varier légèrement.
Les couleurs peuvent être plus ou moins soutenues mais cela ne change en rien le produit en lui-même.
Mes recettes sont précises et je me dois de les respecter à la lettre donc, pas d’inquiétude. 🙂

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial